Sunday, January 1, 2012

Marcel Boungou - Il naquit au prémier siècle (Paroles)

IL N’ACQUIT AU PREMIER SIECLE
IL S’APPELAIT EMMANUEL.
SON LANGAGE ETAIT TROUBLANT
CAR IL PARLAIT TOUJOURS D’AMOUR
AYANT EUT COMME AMI
DES PAUVRES PECHEURS DE GALLILEE
QUI LE SUIVIRENT JUSQU’AU PIED DE LA CROIX
OH QUEL IMMENCE AMOUR

QUI PARLE AUJOURD’HUI DE TOI
DE CE CRI D’AUTRE FOIS
QUI RESONNE ENCORE DANS MON CŒUR
ET, RIEN NE FAIT PLUS PEUR
QUI PARLE AUJOURD’HUI DE TOI
DE CE CRI D’AUTRE FOIS
QUI RESONNE ENCORE DANS MON CŒUR
OH SEIGNEUR RESSUCITE
JE DEPOSE MA VIE A TES PIEDS
C’EST LE PRIX DE MA LIBERTE.

IL RAYONNAIT COMME UN SOLEIL
DANS CE MONDE DE TENEBRES
LE AVEUGLES VOYAIENT LE JOUR
LES BOITTEUX COURAIENT EN CHANTANT
IL PARLAIT COMME UN TONNAIRE
DU PARDON DE NOS PECHES
EN LUI JESUS DONNANT SA VIE
LE PRIX DE SON AMOUR

SI J’AI SOUVENT DOUTE DE LUI
ET MEME SI JE NE L'AIS PAS COMPRIS
JE TOURNE LA PAGE ET VOILA
MAINTENANT JE SAIS JE CROIS
LA VIE L’AMOUR L’ESPOIR
C’EST JESUS VIVANT DANS MON CŒUR
OUI JE L’AIME ET JE L’ADORE
JE CHANTE SON AMOUR.


Marcel BOUNGOU

bmnzcorporation@gmail.com

No comments:

Post a Comment